2_1 MAMCO 2_1 AGENDA PRESSE CHRONIQUES MISCELLANEES RADIO FILMS
4_1 EXPOSITIONS COLLECTIONS ARTISTES PUBLIC EDITIONS MUSEE INFORMATIONS

 

COLLECTIONS_PRESENTATION COLLECTIONS_ARCHIVES
A B C D E F G H i J K L M N O P q R S T u V W x y Z
    
  Miguel Egaña 

exposition temporaire
L'Art (c'est) secondaire, 1979  

présentation des collections
L'Appartement  
  

L'Art (c'est) secondaire, 1979
lettraset ; installation au Mamco, 2003
 
 



Miguel Egaña, L'Art (c'est) secondaire, 1979

in cycle Rien ne presse / Slow and Steady / Festina lente, troisième épisode
Eau & Gaz à tous les étages  /  dès le 28 février 2003

Difficilement classable, l'activité de Miguel Egaña tente de ne se limiter à aucun genre et cherche à ne se soumettre à aucun des classements idéologiques ou esthétiques qui, explicitement ou sournoisement, régissent ce qu'on appelle la scène artistique. D'abord associée à un travail sur l'objet qui revendique sa filiation avec une certaine tradition (celle du surréalisme, celle des « objecteurs »), son activité n'oublie pas de s'intéresser à cet autre « objet » singulier qu'est le corps (série des corps congelés en viande hachée, série des « Usages déformés »), ce qui l'entraîne cette fois vers une dimension qui la rend proche d'un autre parti-pris qu'on pourrait qualifier de tragique contemporain. Son intérêt pour la nature et les œuvres dites 'in situ' représente un autre aspect de son travail. Il s'agit cette fois d'introduire, dans un champ essentiellement dominé par les préoccupations esthétisantes, écologistes ou formalistes, une approche dérangeante, un principe de cruauté qui exporte dans un espace souvent neutralisé par l'a priori bucolique, à la fois la syntaxe du 'Witz' surréaliste (et ses effets commotionnants) et la dimension pathétique issue des recherches sur le corps et ses différentes atteintes.

© Maison de la Culture, Amiens


Miguel Egaña est né en 1952 à Paris où il vit.