2_1 MAMCO 2_1 AGENDA PRESSE CHRONIQUES MISCELLANEES RADIO FILMS
4_1 EXPOSITIONS COLLECTIONS ARTISTES PUBLIC EDITIONS MUSEE INFORMATIONS

 

COLLECTIONS_PRESENTATION COLLECTIONS_ARCHIVES
A B C D E F G H i J K L M N O P q R S T u V W x y Z
    
  Amy O’Neill

expositions temporaires
Trucks  
Pilgrim Boudoir  
Ojo de Dios, 2003 ; Fire in the Hole, 1999
(film co-réalisé avec Michelle Hines)
   

présentation des collections / archives
Biens communs II, Les Chambres   

Vues partielles de l'exposition « Ojo de Dios »

Fire in the Hole, 1999
video
coll. de l'artiste





Amy O’Neill, Ojo de Dios, 2003 ;
Fire in the Hole, 1999


(film co-réalisé avec Michelle Hines)

in cycle Rien ne presse / Slow and Steady / Festina lente, troisième épisode
Eau & Gaz à tous les étages  /  du 28 février 2003 au 20 avril 2003



Phantasme magnétique par Amy O’Neill Construire une réplique d’un bunker standard et l’isoler avec un mélange d’images fluorescentes : des dessins psychédéliques très intenses et des affiches à effets 3D pour concert rock des années 60. 

La première vue de l’installation montre une chambre à peine éclairée, au sol couvert de traçages d’urgence. Une porte anti-radiation massive est ouverte et mène à un abri anti-atomique dont émane une étrange lueur fluorescente. Équipé du matériel réglementaire, l’espace donne l’impression d’assurer une protection adéquate lors d’un accident thermo-nucléaire.

L’abri semble avoir été habité. Des boîtes de conserve vides sont superposées et forment un château, des feuilles de papier couvertes de dessins sont accrochées aux murs, un disque tourne sur une chaîne hifi, un lit est transformé en tente : autant d’éléments qui renseignent sur la personnalité des habitants. Sous la tente improvisée se trouve un rétro-projecteur encore allumé. Il projette sur une feuille scotchée au mur une image abstraite faite d’huiles colorées. Elle paraît inachevée et partage le même style que les dessins présentés.       

Une impression surnaturelle se dégage de la présentation. Malgré des efforts décoratifs évidents, c’est une ambiance fantomatique qui domine l’espace.


Amy O'Neill est née en 1971 à Beaver en Pennsylvanie ; elle vit à New York.
www.oneillamy.com