2_1 MAMCO 2_1 AGENDA PRESSE CHRONIQUES MISCELLANEES RADIO FILMS
4_1 EXPOSITIONS COLLECTIONS ARTISTES PUBLIC EDITIONS MUSEE INFORMATIONS

 

COLLECTIONS_PRESENTATION COLLECTIONS_ARCHIVES
A B C D E F G H i J K L M N O P q R S T u V W x y Z
    
  Tatiana Trouvé

exposition temporaire
The Longest Echo — L’Écho le plus long  
    Dessins
    350 Points à l'infini
    Fantômes
    I Cento Titoli
    I Tempi doppi
    Les Indéfinis
    Les Refoldings
    Polders
    Prepared Space
    Sans Titre (Plug)
    The Guardian

Tatiana Trouve
Vue partielle de l'exposition
Tatiana Trouvé,
The Longest Echo — L’Écho le plus long

in cycle Des histoires sans fin, séquence été 2014
du 25 juin 2014 au 21 septembre 2014



Les Refoldings


Les Refoldings sont des sculptures obtenues par les moulages et le tirage en bronze et en béton de couvertures de protection et de cartons d’emballages destinés au transport des œuvres, repliés avant d’être jetés ou rangés. Sur certaines d’entre elles ou à leurs bases sont posées des tasseaux en béton, en bois ou en cire. La mutation complète des matériaux de ces auxiliaires de l’œuvre, qui les recouvrent et les enveloppent, renverse totalement leur état : la légèreté cède à la pesanteur, la mobilité se fige définitivement. Ce changement radical les ouvre à un nouveau procès — au sens où l’on emploie ce terme en grammaire afin de désigner « ce qui se passe » : celui d’une fossilisation. Cette prise de forme associe au geste matériel du pliage un extrême ralentissement : en repliant les objets sur eux-mêmes, on déplie l’étendue temporelle de leur mode d’existence.
Dans l’économie de l’installation où ils sont convoqués, les Refoldings deviennent des repères qui assument la fonction de bornes ponctuant l’espace et retrouvent ainsi une dynamique, soutenue par leurs variations chromatiques, leur horizontalité et leur verticalité.



Tatiana Trouvé est née en 1968 à Cosenza ; elle vit à Paris.