2_1 MAMCO 2_1 AGENDA PRESSE CHRONIQUES MISCELLANEES RADIO FILMS
4_1 EXPOSITIONS COLLECTIONS ARTISTES PUBLIC EDITIONS MUSEE INFORMATIONS

 

COLLECTIONS_PRESENTATION COLLECTIONS_ARCHIVES
A B C D E F G H i J K L M N O P q R S T u V W x y Z
    
  Xavier Veilhan 

expositions temporaires
La Forêt, 1999  
La Forêt, 1999  
La Ford T, 1999  

La Ford "T", 1998-1999
Ford T, estrade et panneaux de bois ; 156 X 330 X 168 cm
coll. Frac Poitou-Charente

Vues partielles de l'exposition



Xavier Veilhan, La Ford T, 1999

in cycle Patchwork in Progress 6
du 23 juin 1999 au 12 septembre 1999

Parmi les projets récents de Xavier Veilhan tels que « Les Gardes Républicains » (CCC, Tours 1995), « Les Grues » (Consortium, Dijon 1993), « Le Tour » (Galerie Jennifer Flay, Paris 1997) ou la cheminée présentée dans le cadre de « Premises » (Guggenheim, New York 1999), celui de « La Ford "T" » occupe depuis plusieurs années une position de priorité. Emblématique de sa démarche en ce qu'il semble concentrer la plupart des éléments en jeu dans ses installations antérieures, il a trouvé récemment une logique de réalisation. Profitant en effet de l'opportunité d'une invitation du Frac Poitou-Charentes à concevoir un programme d'artiste pour un lycée technique de l'Ouest de la France, X. Veilhan a proposé aux élèves de reconstruire selon un processus « artisanal », un véhicule du célèbre modèle « T » de Ford. Cette voiture historique, assemblée sur les premières chaînes de montage industrielles, constitue un des produits précoces de l'application du taylorisme à la dynamique capitaliste, et condense en cela des innovations tant sur le plan économique et mécanique que socio-politique. C'est dire que le fait de confier à des élèves se destinant à un travail dans le domaine de l'industrie le soin de réaliser l'intégralité des éléments du véhicule possède également des dimensions politiques et stratégiques déterminées.

La réalisation, menée sur une période de deux ans, sous la conduite de l'artiste, a aujourd'hui trouvé son aboutissement. La voiture est reconstruite à l'identique du modèle historique en ce qui concerne la motorisation et la ligne générale, mais a été simplifiée au niveau des transmissions, des aménagements généraux, des faisceaux électriques, etc. À l'instar du véhicule générique construit par l'artiste il y a quelques années déjà (Le Parvis, Ibos 1995, et « Traffic » au capcMusée d'art contemporain de Bordeaux en 1996), « La Ford "T" » conserve le fonctionnement et les éléments structurels de son origine sans pour autant aller jusqu'à la duplication. Par ailleurs, dans l'optique de présenter ce projet au public, X. Veilhan a conçu un véritable dispositif d'exposition, tirant profit à la fois du caractère démontable du véhicule et des connotations temporelles et politiques de la chaîne de montage. Installée dans le musée, la voiture se présente en effet comme le résultat d'un processus que le spectateur, en progressant parmi des praticables, reconstruit mentalement.

Le projet et les étapes du travail font l'objet d'un film semi-documentaire de Pierre Huyghe, actuellement en cours de montage. Mêlant images d'archive de la compagnie Ford et documents filmés pendant et après la construction de « La Ford "T" » de X. Veilhan, le film constituera un élément à la fois complémentaire et indépendant.




Xavier Veilhan est né en 1963 à Lyon, il vit à Paris.
www.veilhan.net