g
h

FOOD

Le restaurant « FOOD » ouvre à New York en octobre 1971 au 127 Prince Street, à l’angle de Wooster Street. Grâce à l’engagement de Carol Goodden et de Gordon Matta-Clark, « FOOD » sera, pendant ses trois années d’existence, un lieu de rencontres offrant nourriture et travail aux artistes – et une expérience collective inédite. Le dimanche y est organisé en soirée une « Special Guest Chef Night » : Rauschenberg y sert un Chili de son invention et les « Matta Bones » figurent parmi les plats mythiques du restaurant qui met aussi à l’honneur la cuisine cajun et l’un de ses plats emblématiques, le Gombo. « FOOD » est un lieu de communion culinaire, où se nourrir redevient un événement créatif et festif. Matta-Clark expérimente régulièrement des procédés de cuissons inusités (« Photo-Fried », « Agar-Agar »…) et chacun des événements éphémères qu’il organise donne lieu à des agapes, tel le brasero installé sur la plateforme de Dumpster Duplex, seconde version d’Open House, en octobre 1972, dont le MAMCO conserve la seule reconstitution historique.

Si l’expérience rassemble, autour des deux fondateurs, d’autres figures de l’underground new-yorkais (Tina Girouard, Suzanne Harris, Rachel Lew, les membres du groupe Anarchitecture et les contributeurs de la revue Avalanche), la renommée des œuvres de Matta-Clark a aujourd’hui cristallisé l’attention sur lui. C’est notamment lors du réaménagement du restaurant qu’il effectue ses premiers Cuttings : « L’une des premières fois où je me souviens avoir utilisé les découpes comme moyen de redéfinir un espace a été au restaurant FOOD (...) Nous y présentions des expositions et nous y créions un théâtre de nourriture. La première version de cet espace n’était pas assez pratique pour ce dont nous avions besoin, lorsque le restaurant devint une < affaire >. Je dus donc passer le deuxième été à redessiner l’endroit. Je le fis en découpant ce qui avait déjà été construit pour en faire des espaces de travail. Je passai ensuite aux murs et aux autres parois qui divisaient l’espace intérieur. C’est peut-être la dernière fois que j’utilisai la découpe, le processus de la découpe, à des fins pratiques ». 

« FOOD » est devenu une légende urbaine, dont Matta-Clark pensa, un temps, vendre le concept à Leo Castelli.

  • Exposition organisée par Sophie Costes
  • Avec le soutien de l’Estate de Gordon Matta-Clark
LE MAMCO TIENT À REMERCIER SES PARTENAIRES
FONDATION MAMCOÉtat de GenèveVille de GenèveJTIMirabaud & Cie SAFondation de Famille Sandoz
ghfk