g
h

Fragments from an Unfinished Novel

René Daniëls occupe une place majeure dans l’histoire de l’art de la seconde moitié du 20e siècle, malgré l’interruption brutale de sa carrière en 1987 suite à un AVC. Il émerge à la fin des années 1970, au moment où la peinture figurative et expressive redevient populaire, et développe rapidement un langage personnel qui lui vaudra une reconnaissance tout aussi rapide. 

Il n’hésite pourtant pas à expérimenter différents styles picturaux, combinant certains motifs récurrents à des formes qui changent selon une logique associative onirique. On pourrait dire que, à l’instar d’un compositeur, Daniëls conçoit des variations sur un thème. A partir de 1984, un motif joue un rôle dominant : celui d’un espace d’exposition vu en perspective. Il reproduit cette forme, qui ressemble aussi à un nœud papillon, dans des compositions où il joue avec des effets miroir, des juxtapositions ou des changements d’orientation. 

Inspirée par le titre d’un des rares textes de la main de Daniëls, l’exposition Fragments from an Unfinished Novel [Extraits d’un roman inachevé] rassemblait des toiles historiques et plusieurs œuvres inédites, ainsi qu’une vaste sélection de dessins. Elle explorait le phénomène du déjà-vu, la relation entre perception et mémoire, qui est au cœur de sa pratique et retraçait le développement du langage visuel de Daniëls. 

  • Exposition organisée par Devrim Bayar et Paul Bernard, en collaboration avec WIELS, Bruxelles
  • Avec le soutien de la Dick van Nievelt Stichting
LE MAMCO TIENT À REMERCIER SES PARTENAIRES
FONDATION MAMCOÉtat de GenèveVille de GenèveFondation de Famille SandozJTIMirabaud & Cie SA
ghfk